Bienvenue sur le site de La Draille

| Activités | Diffusion

  INTERACTION[S]  

EXPOSITION D’INSTALLATIONS VIDEO

Exposition du 30 Novembre au 12 Décembre 2010 à l’Ancienne Maison Consulaire, MENDE

La révolution numérique a favorisé depuis quelques années, l’hybridation des pratiques et des disciplines, et l’expérimentation de nouvelles écritures ou langages, qui s’appuient sur des technologies, dont les avancées ouvrent sans cesse de nouvelles potentialités d’expression... S’emparant de ces nouveaux outils, les artistes expérimentent des croisements entre des matériaux sonores et visuels de plus en plus malléables, et inventent des règles du jeu dans lesquelles images, corps et sons entrent en résonance, pour donner naissance à de nouveaux modes narratifs.

INTERACTION[s] invite plasticiens, vidéastes et performers qui placent l’image au coeur de leur démarche et donnent à voir et à vivre des installations qui témoignent d’une création ouverte, vivante, immédiate et réflexive à la fois.
Le fond de ces oeuvres est tour à tour politique, poétique, physique ou psychologique mais toutes mêlent de façon particulièrement réjouissante et novatrice : images et mise en jeu du spectateur. Réellement innovantes en terme d’écriture multimédia, représentatives du champ artistique des Arts Numériques, ces oeuvres interpellent et intègrent le public dans leur dispositif technique, pour le faire participer pleinement à sa prise de sens.

Divers ateliers seront proposés aux élèves, lycéens, étudiants de Lozère dans le but de leur faire découvrir ces œuvres d’art contemporain, et leur permettre d’appréhender les différentes démarches et processus de création.

INTERACTION[s] , une exposition atypique et ludique qui incite à la curiosité, pour que les cultures digitales aillent à la rencontre des publics... dans une préfiguration du paysage artistique de demain.


-   STEP TO STEP
INSTALLATION VIDEO de Thierry Fournier
>> site

Dans une salle sont disposés, face à face, un socle blanc et une projection vidéo grandeur nature représentant un coach de fitness qui donne un cours de « step » de vingt minutes, en boucle. En tenue et avec micro, celui-ci s’adresse aux visiteurs en décrivant chacun de ses gestes. Le son est constitué par une courte boucle de techno à fort volume, caractéristique d’un programme de fitness.
Cependant, dès qu’un visiteur pose un pied sur le socle, la vitesse de la vidéo se ralentit proportionnellement à l’emprise de son corps sur le piédestal, jusqu’à se geler presque entièrement. La musique est également ralentie, ainsi que la voix du coach qui demeure toutefois compréhensible, même dans l’extrême lenteur. La vidéo suit chaque variation du visiteur sur le socle, reprenant son rythme initial lorsque l’on s’extrait du dispositif.
Entre les visiteurs et le coach, à la fois modèle et victime de leurs gestes, s’instaure un bouclage généralisé, double contrainte d’une imitation impossible. L’action se transfère du côté du spectateur, « mis en oeuvre » sur son socle, sculpture vivante en perpétuelle instabilité.


-   ELAN ET ELEGIE
INSTALLATION VIDEO de Lorena Zilleruelo
>> site

L’utopie naît d’un irresistible désir de l’âme blessée par la douleur sociale.
“Je me suis inspirée du tableau “il quarto Stato” de Giuseppe Da Volpedo qui fut peint entre 1898 et 1901. La scène de ce tableau montre des ouvriers marcher, se soulever, revendiquant la lutte des classes.
Aujourd’hui, la lutte des classes concerne non seulement les ouvriers mais aussi les employés non qualifiés, les chomeurs, les travailleurs clandestins...
Cette marche est une marche de révolte et d’émancipation. Cette révolte à pour objectif de montrer le visage de celui qui est souvent anonyme.”

Production Studio des arts contemporaines Le Fresnoy


-   BUMP IT
INSTALLATION VIDEO de Bertrand Planes
>> site

Bertrand Planes détourne les objets et les pratiques usuelles afin d’en révéler de nouvelles fonctionnalités. L’installation BumpIt !, dont le nom est inspiré d’une technique utilisée pour simuler du relief en images de synthèse, utilise exclusivement les techniques graphiques mises en oeuvre pour la génération d’univers virtuels.
Après avoir privé un objet de ses qualités de surface (ses textures), en le repeignant en blanc, un projecteur vidéo, unique source lumineuse, les lui restitue virtuellement. L’esthétique et l’histoire de l’objet évoluent devant nos yeux par une illusion d’optique ; un récit apparaît, qui s’écrit entre la nature des objets ainsi interrogés et le vécu que le spectateur y projette.
Ce dernier découvre alors peut-être à quel point il est l’auteur, au sens littéraire, de son quotidien. Un immobile récit de voyage dont les chapitres s’écrivent à la lumière de ceux que nous avons lus ailleurs.


-   OR NOT TOUPIE
OEUVRE INTERACTIVE EN LIGNE de Nicolas Clauss
>> site

“Il faut toute une vie pour apprendre qui l’on est. Le souvenir des parents encombre les enfants qui n’en finiront jamais de grandir. La route défile. On ne règle les comptes qu’avec soi-même.”
Explorant ce qui relie l’adulte à son enfance, Or not toupie suites s’inscrit dans une démarche participative. Une centaine de personnes ont répondu aux questions de l’artiste lui confiant également dessins, objets et photos et jouant des saynètes vidéo.
Cette œuvre conçue spécialement pour le web, privilégie un rapport intime avec l’internaute. En déplaçant la souris sur son écran, ce dernier révèle ou modifie les images et les sons apparaissant devant lui. Il les fait vivre à son rythme. C’est l’intervention du spectateur et le jeu de l’aléatoire qui donnent vie à l’œuvre.



-  Cette manifestation vous est proposée par La Draille en partenariat avec La ville de Mende, l’Adda-scènes croisées, KAWENGA et la FOL 48

-  EXPOSITION du 30 novembre au 11 décembre de 10h à 18h30

-  Ancienne Maison Consulaire, 2 rue Henri Rivière, 48000 MENDE

-  Renseignements : 04 66 48 47 52 & contact@ladraille.org

-  Télécharger le programme






  Autres infos